Vie de l'Institut

Journées IRIM

 

Les journées IRIM ont comme objectif principal de regrouper tout le personnel de l’unité (chercheurs, techniciens de toute BAP, étudiants) ainsi que le personnel des services mutualisés sur deux jours afin de se rencontrer et de discuter autour de sujets scientifiques divers et variés.

Journées IRIM 2018

En 2018, nous nous sommes retrouvés au Golf-Hôtel de Juvignac.

Les intervenants étaient :

  • Michel de Lorgeril: « Introduction générale à la médecine de vaccins »
  • Samuel Alizon: « Réconcilier Pasteur et Darwin : Pourquoi et comment ? » 
  • Stanislas Quesada: « Cancer et agents infectieux : une brève histoire en évolution »

Ces rencontres se font dans un esprit d’ouverture à la Science, dans une ambiance volontairement décontractée afin de renforcer les liens entre les différents membres du personnel de l’IRIM. Les intervenants extérieurs viennent tous gratuitement, seuls les transports, les repas et les nuitées sont pris en charge par l’IRIM.

Journées IRIM 2017

Cette année le challenge inter-équipe était une présentation de l’IRIM en trois minutes.

Voici le film vainqueur :

 

Journées IRIM 2015

Les premières journées ont été organisées en 2015 au Centre du Lazaret à Sète.

Les intervenants étaient :

  • Denis Guthleben : « La folle histoire de la Biologie »
  • Sylvie Cattelin : « Sérendipité, du conte au concept »
  • Christophe Lavelle : « Délicieuse physique »
  • Projection du film de Cécile Denjean : « Le ventre, notre deuxième cerveau »

 

 

 

 

 

 

 

Journées IRIM 2016

En 2016, nous nous sommes retrouvés au Hameau de l’étoile à Saint Martin de Londres.

Les intervenants étaient :

  • Boris Barbour : « Présentation de PubPeer »
  • François Moutou : « Origine des maladies infectieuses humaines »
  • Guillemette Reviron : « Zététique et auto-défense intellectuelle »
  • La troupe de la Compagnie du Capitaine : « Le théâtre peut-il mettre la science en scène ? »

 

 

 

 

 

Journées IRIM 2017

En 2017, nous étions au Village Camarguais à Arles.

Les intervenants étaient :

  • Michel Gravereau : « Voyage extraordinaire de l’homme dans le système solaire »
  • Patrick Lemaire « Quelles différences entre les scientifiques et les artistes »
  • Chantal Abergel « Le monde en pleine expansion des virus géants »
  • Jean-Sébastien Steyer « Comment imaginer les animaux du futur avec la biologie spéculative »

 

 

 

 

Journée valorisation

La journée valorisation organisée par l’IRIM le 8 décembre 2017 dans l’amphithéâtre de la délégation (Route de Mende) avait comme objectifs de :
•    Confronter les acteurs de la valorisation au niveau local  et national afin de cerner les opportunités internes ou externes au CNRS
•    Illustrer la complexité du système et essayer de trouver des solutions au sein de l’unité ou/et des services
•    Favoriser les interactions directes entre chercheurs, personnels administratifs de l’unité, invités
•    Identifier de nouvelles sources de financements dédiées à la valorisation
•    Convaincre les chercheurs que la création d’entreprise sur la base de leurs travaux n’est pas inaccessible

Les invités

•    BAUFUME Servane CIRAD Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
•    BUCHLER Mathilde Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
•    CANTET Sylvie Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
•    DAREAU Jessica INSB CNRS Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
•    DOMERGUE Marjorie CIRAD Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
•    DUGOIS Anaïs DIPA Université de Montpellier Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
•    FAUVEL Benedicte SATT AXLR Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
•    GOUCHAM Arnaud-Yves DRRT Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (indisponible)
•    HERISSON Gilles (chargé d'affaires - UM) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
•    LABAT Bénédicte (chargée de valorisation- UM) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
•     ROCHET Guillaume SPV DR13 CNRS Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
•    RACINE Emilie NOSOPHARM Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
•    TARDIEU-GUIGUES Elisabeth MC Université de Montpellier Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’agenda

•   09H00 – 09H30 : Accueil café dans le hall de l’amphithéâtre
•   09H30 – 09H45 : Introduction de la journée par Jean Michel MESNARD, Directeur de l’IRIM
•   09H45 - 10H15 : DR13 : Guillaume ROCHET - Mathilde BUCHLER service Partenariat et Valorisation
•   10H15 - 10H45 : INSB, Jessica DAREAU, Chargée de Valorisation
•   10H45 – 11H15 : UM : Anaïs DUBOIS,  Chargée de projets, Direction de l’Innovation et des Partenariats (DIPa) de l’Université de Montpellier.
•   11H15 - 11H45 : FIST SA,  (France Innovation Scientifique et Transfert SA) Sylvie CANTET, Chargée d'Affaires Transfert & Licensing
•   11H45 - 12H15 : SATT (Société d’Accélération du Transfert de Technologie du Languedoc Roussillon), Bénédicte FAUVEL, Chef de projet Santé/Biotech, SATT

AxLR

•   12H15 – 13H30 : Déjeuner
•   13H30 – 14H00 : DRRT Arnauld-Yves Goucham, DIRECTION DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE - Service Valorisation et Partenariats (Annulé)
•   14H00 – 14H30 : NOSOPHARM Emilie Racine, Directrice de la Chimie Médicinale
•   14H30 – 15H00 : Elisabeth Guigues Tardieu – MC Université de Montpellier, responsable du Diplôme Universitaire « Recherche et Développement valorisation des contrats ».
•   15H30 – 15H30 : table ronde
•   15H30 – 16H00 : Pause-café
•   16H00 – 17H00 : entretiens individuels
•   17H00  - Fin

Notes :

•    Grande complexité de notre système de valorisation.  La conséquence : des dossiers de demande de valorisation et de dépôt de brevet difficiles à suivre. M Guillaume Rochet nous informe de la mise en place en 2018 d’un outil de suivi de ces demandes, et dans l’attente propose de mettre à disposition les informations souhaitées par mail.  Proposition : La création d’un fichier Excel en interne répertoriant les démarches entreprises et leur déroulement permettrait de relancer les services plus régulièrement. Il faudrait pour cela que les chercheurs informent de leurs démarches et de leurs échanges avec les services de valorisation. Cela permettrait aussi  à la direction qui doit régulièrement se justifier auprès du CNRS, d’avoir toutes les données en main.
•    La représentante de l’INSB explique la difficulté à évaluer les dossiers sur une stricte base scientifique, et que les aspects » marketing » jouent un rôle important dans l’évaluation des dossiers de prématuration. Il faudrait sans doute mieux situer les projets sur les aspects économiques, compétition, organisation. Le manque de retour de ces appels d’offre a été souligné (tous les candidats ne sont pas informés des résultats).
•    L’INSB a montré à quel point les crédits alloués à la prématuration sont faibles. Néanmoins les interconnections entre les services au niveau national et régional permettent de jouer sur les deux tableaux, voir de mettre en compétition la région et le CNRS national avec un même projet.
•    L’UM,  le CNRS, l’Hôpital, et sans doute à terme la SATT (rapport au sénat de Juillet 2017)  se concurrencent sur le montage des projet, la gestion des projets, les brevets… Il faudrait en tirer le meilleur parti.  
•    La SATT et le CNRS ont du mal à préciser le niveau de développement nécessaire pour déposer un projet ou un brevet (réponse attendue, car ça dépend du niveau de risque et des bénéfices attendus). Tous les deux insistent sur leur préférence pour de l’innovation de rupture et pas de l’innovation incrémentale. Ces mots clés sont à reprendre dans les dossiers. Les manips sur l’animal voire le criblage ne doivent/peuvent pas être un préalable systématique à l’acceptation (tendance de FIST).
•    FIST nous propose un accès à leur base de données concernant les brevets de l’unité.
•    L’INSB et FIST ont précisé leur vision des projets FOCUS transfert : le but est favoriser la création de portefeuilles de brevets dans des domaines précis. En ce qui nous concerne, seul HIV relève de focus transfert. L’INSB affirme qu’il n’y a pas de lien entre FOCUS transfert et la sélection des projets de prématuration.
•    La DIPA nous propose une démonstration de sa base de données « source de financement ». Il serait souhaitable de diversifier au maximum les sources de crédit possibles pour les premières preuves de concept. A  terme il devrait être possible de fournir aux porteurs de projet les calendriers des appels d’offre. La DDRT (invitée mais absente) propose d’intervenir dans un avenir proche sur les sources de crédits régionaux.
•    Nous devons trouver un juste milieu entre protection de données et communication. Pour un juriste, aucun échange avec un industriel ne doit avoir lieu sans NDA. Dans la pratique quotidienne, personne ne signera de NDA sans avoir le minimum d’information nécessaire pour motiver sa signature. Ce point sera plus sensible quand un ou deux projets seront lancés et qu’il faudra motiver un industriel.
•    Face à la complexité du système  de valorisation, l’équipe support se doit d’acquérir des connaissances générales du fonctionnement institutionnel de la valorisation, mais également des connaissances juridiques, réglementaires. Les objectifs sont d’une part, accompagner au mieux les porteurs de projets et la politique de valorisation mise en place par la Direction de l’Institut, d’autre part, mettre en place également des échanges de qualité avec les services de valorisation des tutelles et les sociétés de valorisation (SATT, Fist, BPI..etc..).

 

Formation CNRS-entreprises

 

Nathalie Chazal est responsable de la formation CNRS-entreprises « Agents pathogènes et confinement de niveau 3 ».

Cette formation permet d’acquérir les connaissances nécessaires à la mise en oeuvre de manipulations d'agents pathogènes dans des installations de confinement de niveau 3 (L3, A3, I3).

En savoir plus

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


       
     

   

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

IRIM
Institut de Recherche en Infectiologie de Montpellier
UMR 9004 - CNRS / UM
1919 route de Mende - 34293 Montpellier cedex 5
FRANCE

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer