Actualités

Réponse interféron : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

Dans un article publié dans Science Advances (IF=12,8), Sébastien Nisole et ses collaborateurs dévoilent un nouveau mécanisme de régulation de la réponse interféron dans les cellules dendritiques plasmacytoïdes (pDC).

Les pDC sont des cellules immunitaires dont la principale fonction est de détecter les pathogènes dans l'organisme et de produire de grandes quantités d'interféron, une puissante cytokine antivirale. Etant donné les dommages que peut causer à l'organisme une réponse IFN trop forte ou prolongée, l'activation des pDC doit être parfaitement régulée. Dans ce travail, les chercheurs ont identifié un important mécanisme de contrôle, qui met en jeu deux protéines à l'activité antagoniste, TRIM8, qui permet la production d'IFN, et Pin1 qui l'inhibe. Ces résultats ont été confirmés in vivo, dans un modèle d'infection de poissons-zèbres par le virus Chikungunya. Ces travaux pourraient permettre d'élaborer de nouvelles stratégies thérapeutiques vis-à-vis des pathologies liées à une surproduction d'interféron, comme les maladies virales chroniques et les maladies auto-immunes.


     
   

   

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

IRIM
Institut de Recherche en Infectiologie de Montpellier
UMR 9004 - CNRS / UM
1919 route de Mende - 34293 Montpellier cedex 5
FRANCE

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer