Trombinoscope

Chazal Nathalie

Fonctions

Maître de conférences UM - HDR Virologie

Equipe

Acteurs de la Pathogénèse des infections rétrovirales

Contact

email : nathalie.chazal[at]irim.cnrs.fr

Tél : 04 34 35 94 41

Parcours

Nathalie Chazal a réalisé ses premiers pas dans le domaine de la Virologie lors de son travail de thèse de doctorat réalisé sous la direction du Pr. Pierre Boulanger. Son travail était consacré à l’étude de l'assemblage du précurseur Gag Pr55Gag, principal composant morphopoïétique de la particule virale du HIV-1. Dans le contexte d’un stage post-doctoral, Nathalie Chazal est aller parfaire sa formation au sein du laboratoire co-dirigé par les Pr. David Rekosh et Marie-Louise Hammarskjöld (University of Virginia, USA, (Fellowship Myles H Center for AIDS and Human Retrovirus). Nathalie Chazal a participé au développement de cellules d’encapsidation dérivées du HIV-1 et à l’étude du rôle de la protéine Nef dans l’augmentation du pouvoir infectieux des virus HIV-1.  À son retour en France, au sein du l’unité de Virologie et Pathogenèse virale (UMR 5537, Montpellier), a travaillé sur la modification du tropisme naturel de l’Adénovirus grâce à l’utilisation de peptides bi-spécifiques. Après le déménagement de l’unité à Lyon, Nathalie Chazal a rejoint l’équipe du Dr. Denis Gerlier dans laquelle elle développé une thématique consacrée au rôle des radeaux membranaires dans l’étape d’assemblage de plusieurs virus (Virus de la rougeole, HIV-1).

Recrutée comme Maître de conférences en 2001 à l’Université Toulouse III, et après une réorientation thématique, Nathalie Chazal a mené à bien deux projets de recherche, au sein du laboratoire d’Immuno-Virologie des Lentivirus des Primates (EA3038) consacrés à : i) l’étude de la maturation du précurseur gp160 du VIH-1 et le développement d’inhibiteurs de l’étape de fusion et à ii) l’étude de la contribution de la protéine Tat du HIV-1 dans la dérégulation du système immunitaire.                          Depuis Septembre 2006, Nathalie Chazal a rejoint la Faculté de Médecine au sein de l’Université Montpellier où elle a développé depuis Septembre 2006, plusieurs cours ayant trait à la Virologie (Master Biologie-Santé, Faculté d’Odontologie, Faculté de Médecine, Faculté de Pharmacie, IUT etc.). Par ailleurs, Nathalie Chazal co-fondé le Master Erasmus Mundus EDAMUS et crée la formation nationale CNRS Entreprises « agents pathogènes et confinement de niveau 3 ». Parallèlement à son activité d’enseignement, elle a rejoint l’IRIM (ex CPBS) dans lequel au sein de l’équipe du Dr. Laurence Briant, elle a développé et participé quatre axes principaux de recherche : i) caractérisation du rôle du domaine SP1 de Gag dans l’assemblage et la maturation  du HIV-1. Production, caractérisation des propriétés anti-infectieuses et analyse des mécanismes anti-VIH-1 de triterpènes dérivés de l’acide bétulinique comme  inhibiteurs de maturation; ii) étude du rôle de la PKA dans le cycle de multiplication du HIV-1 ; iii) mise en évidences du rôle fonctionnel de la protéine cellulaire de réparation de l’ADN, UNG2  dans le cycle de réplication du virus HIV-1 ; iv) mécanismes de réplication du virus Chikungunya. Le développement de l’ensemble de ses projets a pu être mené à bien grâce à l’obtention régulière, au travers d’appels d’offres comme porteur de projet de plusieurs financements de divers organismes : ANRS, SIDACTION, Universités, ANR (participante) etc. Depuis le 1 Mars 2018, Nathalie a rejoint l’équipe dirigée par le Dr. Jean-Michel Mesnard et s’inscrit dans la thématique dédiée à l’étude du rôle de la protéine antisens ASP du HIV-1 et de son implication dans la physiopathologie du HIV-1.

Conjointement à son activité de recherche et d’enseignement, Nathalie Chazal assume plusieurs responsabilités administratives (Représentante de l’axe Infectiologie au sein du Pôle Biologie Santé Rabelais, membre du comité MicrobiOccitanie, membre du conseil de gestion de la Faculté de Médecine, membre de la commission Biologie-Santé Montpellier University of Excellence (MUSE) (2017-2021), membre élue de la section 65 collège B Université Montpellier (2017-2021), membre du conseil de laboratoire etc.).

Publications:

1- Majdoul, A., Cosette, J., Seye, AE., Bernard, E., Frin, S., Holic, N., Chazal, N., Briant, L., Espert, L., Galy, A and David Fenard. (2017). Peptides derived from evolutionarily conserved domains in Beclin1 and Beclin2 enhance the entry of lentiviral vectors into human cells. (2017). The Journal of Biochemical Chemistry.

2- Fargette M, Frutos, R, Merlin A, Ravel P, Baskoro Tunggul Satoto T, Andayani E, Damayanti S, Kister G, Nghia ND, Bardie Y, Cornillot E, Devaux C, Moulia C, Gavotte L, Briant L, Chazal N & Libourel. Observatoire Scientifique en Appui à la Gestion Sanitaire sur un territoire (OSAGE-S). (2015). Dyn Environnementales, Journal International des Géosciences et de l’Environnement.

3- Bernard, E., Hamel, R., Neyret, A., Ekchariyawa, P., Molles, jp., Simmons, G., Chazal, N., Desprès, P., Missé, D & Briant, L. Human Keratinocytes restric CHikungunya virus replication at post-fusion step. (2015). Virology.

4- Bahraoui E, Briant L, Chazal N. E5564 inhibits immunosuppressive cytokine IL-10 induction promoted by HIV-1 Tat protein. (2014). Virol. J.

5- Bernard, E., Hamel, R., Neyret, A., Ekchariyawa, P., Molles, JP., Simmons, G., Chazal, N., Desprès, P., Missé, D & Briant, L. Human Keratinocytes restric CHikungunya virus replication at post-fusion step. (2014). Virology.

6- Eldin, P., Chazal, N., Fenard, D., Bernard, E Guichou, JF., Briant, L. Expression of Vpr abolishes the capacity of HIV-1 infected cells to repair uracilated DNA (2014). Nucleic Acids Research.

7- Giroud, C., Chazal, N., Brun, S., Gay, B & Briant, L. HIV-1-associated PKA acts as a cofactor for genome reverse transcription. (2013). Retrovirology.

8- Patramool, S., Bernard, E., Hamel, R., Natthanej, L., Chazal, N., Surasombatpattana, P., Daoust, S., Thongrungkiat, S., Thomas, T Briant2, L & Missé, D. Isolation of infectious Dengue virus and Chikungunya virus using anionic polymer-coated magnetic beads. (2013). J. Virological Methods.

9- Coric, P., Turcaud, S., Souquet, F., Briant, L., Gay, B., Royer, J., Chazal, N., & Bouaziz, B. Synthesis of new derivatives of Beverimat whith higher activity against HIV-1 maturation. (2013). European Journal of Medicinal Chemistry.

10- Gay, B., Bernard, E., Solignat, M., Chazal, N., Devaux, C., Briant L. pH-dependent entry of chikungunya virus into Aedes albopictus cells. (2012). Infect Genet Evol.

11- Devaux, C., Bernard, E., Gay, B., Chazal, N. & Briant, L. Insect cell endocytosis of chikungunya virus adapted to Aedes albopictus, a mosquito recently introduced into southern France. (2012). Retrovirology. 9(Suppl 1).


     
       

   

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

IRIM
Institut de Recherche en Infectiologie de Montpellier
UMR 9004 - CNRS / UM
1919 route de Mende - 34293 Montpellier cedex 5
FRANCE

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer